Le projet

Café numérique itinérant

« Comme chez Mamie, se retrouver pour échanger autour d’un café ! »

Embarquée à bord d’un camion aménagé, l’équipe de la Fédération des centres sociaux et socioculturels de Vendée, a pour projet de sillonner les routes du département pour aller à la rencontre des habitants... avec pour ambition de lutter contre l’isolement relationnel et pour un mieux vivre ensemble dans les territoires !
A l’heure où les petits commerçants sont contraints de fermer leurs portes dans de nombreux territoires ruraux, nous voulons recréer des espaces publics conviviaux, ouverts à tous les habitants, de 7 à 97 ans, au cœur même des villes et villages de Vendée.

Notre ambition :

«Germaine» accostera sur les places de village, lieux de vie habituels de la population : marché, mairie, école, associations… Les habitants pourront s’y retrouver pour discuter autour d’un café ou pour participer à des ateliers en lien avec le numérique, mais aussi pour être accompagnés dans la réalisation de démarches administratives en ligne.

Nous voulons déployer des partenariats locaux dans les communes de Vendée, avec les institutions locales (CCAS, Associations) agissant dans le cadre de la lutte contre l’isolement, afin de proposer des actions d’animation autour des pratiques numériques, à la fois classiques et novatrices, et des nouvelles pratiques collaboratives (exemples : initiation aux logiciels de communication virtuelle, mise en place de repair cafés, de fablab…).

L’idée :
Contribuer au développement d’une vie sociale de proximité en permettant ensuite aux habitants et aux institutions locales de mettre en place ce type de pratiques de façon pérenne sur leur territoire.

« Notre action n’est pas concevable sans la concertation et le travail en partenariat avec les différents acteurs des territoires du département. Il s’agit d’apporter un plus aux actions d’animation locale déjà existantes. Germaine n’a pas vocation à s’implanter mais bien à essaimer des pratiques collaboratives, solidaires, autour du numérique »
Fanny Tesson
Chargée de communication à la Fédération des centres sociaux et socioculturels de Vendée
Elle arrive !

Nous sommes heureux de vous annoncer que Germaine est officiellement commandée.

Pourquoi un café mobile ?

un service pour les habitants, tous les habitants!
On en est où?

Dans les villages, les anciens troquets de campagne où pouvaient se retrouver les habitants, se font de plus en plus rares. On constate dans certains territoires un véritable repli sur soi des populations, qui vient mettre à mal le "vivre ensemble". Les chiffres de l'isolement social et relationnel sont sans appel : la solitude subie ne cesse de gagner du terrain. Parallèlement, alors que les nouveaux moyens de communication abondent, certains en sont toujours exclus, ce qui rend la réalisation des démarches administratives en ligne et donc l'accès aux droits sociaux difficile pour une part encore importante des français. On peut dire que ces "déconnectés" ont un handicap par rapport aux autres notamment en ce qui concerne l'accès à la consommation, à la communication ou encore à la protection sociale. En concertation avec des CCAS, municipalités et associations, nous irons à la rencontre des habitants de façon itinérante dans zones rurales et utiliserons le café et le numérique, sous toutes ses formes, comme vecteurs de lien social et de solidarité intergénérationnelle entre les habitants d’un même territoire. Un lieu de rendez-vous mobile et convivial inédit en Vendée !

  • 17% des français sont "déconnectés"
  • 11% des français sont concernés par la solitude
  • 24% se sentent seuls
  • 28,2% des vendéens ont 60ans ou plus
Le vieillissement de la population

Nous sommes confrontés au processus général de vieillissement de la population française.

L’isolement social & relationnel

En 2012, 11% des français vivaient seuls et 13% d’entre eux se sentaient exclus, rejetés, voir même inutiles.

La cohésion sociale

Les événements tragiques survenus en 2015 et 2016 nous alertent: ils mettent en lumière les difficultés criantes à vivre ensemble.

L’exclusion numérique et l’accès aux droits et aux services

Il nous paraît indispensable de mettre en lumière le besoin d’être accompagné dans l’appropriation d’outils et de techniques numériques.

Notre Outil

AU coeur de Germaine ♥

comprendre le projet en 30 secondes!

Pépinière d’initiatives solidaires

Au-delà d’un simple café participatif itinérant, nous souhaitons faire de Germaine un outil à disposition des habitants, des associations, des collectivités territoriales pour imaginer et mettre en place des réponses innovantes aux besoins sociaux repérés localement.

Autrement dit, en proposant aux habitants de participer à des actions originales et solidaires, nous espérons susciter chez eux l’envie de mettre en place leur propre café associatif ou encore leur propre repair’café. Si cette volonté parvient à rassembler plusieurs acteurs, l’équipe de Germaine leur proposera d’accompagner la mise en place du projet...Et notre objectif sera atteint : contribuer à la création de nouvelles solidarités dans les villes et villages de Vendée.

Germaine permettra d’essaimer des pratiques solidaires originales, dans l’ambition de faire germer chez les habitants l’envie d’agir collectivement et de mettre en place une action, un projet ou un atelier solidaire, répondant aux besoins spécifiques locaux. Le développement du pouvoir d’agir des habitants
est bien au cœur du projet Germaine

Notre équipe

Pleine d'idées innovantes et de bonne humeur!
Annie Lamballe
Annie Lamballe
Le Leader
61 ans, La Bretonne, + le talent oratoire
Frédéric Moreau
Frédéric Moreau
Le Superviseur
46 ans, Le Sudiste, + la créativité
Fanny Tesson
Fanny Tesson
La Coordinatrice
26 ans, Bellevigny, + la capacité d’adaptation
Jean Paul Herhard
Jean Paul Herhard
Le Militant
61ans, Vendéen, + la tchatche
Jean François Barrat
Jean François Barrat
La Vigie
53 ans, Le Sablais, +le point de vue décallé
Sylvianne Fabre
Sylvianne Fabre
L’Artiste
66 ans, l’Ardennaise, + la spontanéité
Sophie Chapron
Sophie Chapron
L’optimiste
44 ans, Le Givre, + le sens du contact
Frédérique Bonnin
Frédérique Bonnin
L’Irremplaçable assistante
67 ans, Le Vendéenne, + la fraîcheur
Samuel Leterme
Samuel Leterme
Le Pragmatique
46 ans, Le Poitevin, + la rigueur
Léa Samson
Léa Samson
La Graphiste
20 ans, La Sudiste, + la réactivité

Pour nous écrire:

Aller à la barre d’outils